France
URL courte
8018
S'abonner

À la suite de violences conjugales, la dame âgée de 92 ans est morte à l’hôpital de blessures infligées par son mari de 94 ans dans le Tarn ce dimanche 1er septembre, informe BFM TV. Elle a été trouvée entre la vie et la mort dans l’appartement par sa fille.

Violemment frappée par son mari, la dame âgée de 92 ans a trouvé la mort à l’hôpital des suites de ses blessures, relate BFM TV. Ce dimanche 1er septembre, la nonagénaire a été hospitalisée dans un état grave après qu’elle a reçu des coups de son mari de 94 ans et a été trouvée entre la vie et la mort dans l’appartement par sa fille. L’agression survient juste après que des militantes ont dénoncé à Paris le 100e féminicide de l'année.

Quant à son mari, avant d’être transféré dans un hôpital psychiatrique, il a été placé en garde à vue.

Une enquête pour homicide involontaire ou violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner devrait être ouverte par la suite, selon les informations communiquées par France 3 Occitanie.

«Féminicides par compagnon ou ex»

Cette agression intervient alors qu’une centaine de militantes du collectif Nous Toutes se sont rassemblées dimanche 1er septembre place du Trocadéro à Paris pour dénoncer «le 100e féminicide de l'année».

Le collectif militant «Féminicides par compagnon ou ex» a recensé le 100e féminicide survenu en France depuis le 1er janvier après la découverte du corps sans vie d'une femme sous un tas de détritus à Cagnes-sur-Mer, dans les Alpes-Maritimes.

Pour l'année 2018, le ministère de l'Intérieur avait recensé 121 féminicides.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Tags:
morts, France, violences conjugales, femmes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik