Ecoutez Radio Sputnik
    Un hôpital (image d'illustration)

    Le cadavre d’un patient disparu retrouvé à un étage désaffecté d’un hôpital à Marseille

    CC0 / stux
    France
    URL courte
    6723
    S'abonner

    Un homme de 73 ans porté disparu après sa visite dans un hôpital marseillais a été retrouvé mort dans le même établissement après que certains patients se sont plaints de l’odeur nauséabonde qui régnait dans les couloirs. Son corps en décomposition a été découvert à un étage désaffecté.

    Une odeur écœurante envahissant les couloirs de l’hôpital de la Conception de Marseille a déclenché des recherches pour en définir l’origine. Le corps en décomposition d’un homme a été retrouvé à un étage abandonné de l’établissement, relate la Provence.

    Connu par le personnel

    L’identité de la victime a été rapidement établie. Il s’agit d’un Varois âgé de 73 ans qui était atteint de la maladie d’Alzheimer. Il était connu par le personnel de l’hôpital parce qu’il y venait pour des séances de chimiothérapie depuis 2018.

    Le 19 août, l’homme est arrivé en taxi à l’établissement de santé pour une séance. Après avoir longuement attendu, le patient est parti pour une destination inconnue.

    Suite à sa disparition, les membres de sa famille ont lancé un avis de recherche et ont placardé des affiches d’appel à témoins dans les rues de la cité phocéenne. Le septuagénaire a également été recherché dans l’hôpital.

    En attendant l’autopsie

    L’autopsie devrait faire la lumière sur la cause de sa mort. La famille est en colère car que les circonstances du décès ne sont pas claires:

    «Ça fait 11 mois qu'il fait ces chimios à la Conception, à chaque fois un personnel doit garder un œil sur lui et là l'infirmière nous explique qu'elle a seulement tourné la tête 30 secondes!», explique sa nièce, Nathalie, cité par la Provence. «Il avait 73 ans, il était très affaibli, il marchait tout doucement, je ne vois pas comment il a pu s'enfuir en 30 secondes. Une chose est sûre, on ne va pas en rester là...», a-t-elle conclu.

    Tags:
    odeur, hôpital, patients, cadavres, Marseille, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik