France
URL courte
10057126
S'abonner

«Mohamed, ce n’est pas un prénom français?». Jordan Bardella, vice-président du Rassemblement national (RN), a été interrogé par RMC et BFM TV au sujet des prénoms par le journaliste et animateur de radio et de télévision Jean-Jacques Bourdin. Et il a été visiblement mis mal à l’aise par ces questions.

Le journaliste et animateur de radio et de télévision Jean-Jacques Bourdin a demandé ce mercredi 4 septembre à Jordan Bardella, vice-président du RN et membre du bureau exécutif du parti, son avis sur les prénoms.

Au début, il a interrogé son invité sur RMC et BFM TV au sujet du sien.

«C’est mon prénom, j’en ai qu’un et je l’emploie dans la vie de tous les jours […]. Jordan est un prénom très donné dans les années 1990», a répondu l’eurodéputé.

Le prénom Mohamed

«J’ai vu que dans le top 20 entrait le prénom Mohamed. C’est logique?», a poursuivi le présentateur.

«À partir du moment où vous avez une forte population issue de l’immigration, issue du Maghreb, il devient logique et comptable que Mohamed rentre dans les prénoms les plus donnés», a indiqué Jordan Bardella.

«Moi, je pense que le prénom, c’est un marqueur d’assimilation, je pense que c’est important de donner des prénoms français à ses enfants», a-t-il poursuivi.

Ce à quoi Jean-Jacques Bourdin a immédiatement réagi allant même jusqu’à couper la parole à son invité.

«Mohamed, ce n’est pas un prénom français?»

Jordan Bardella a alors douté de la présence de ce prénom sur le calendrier.

Le prénom Jordan

«Et Jordan, c’est sur le calendrier?», a alors demandé le présentateur.

«Ça doit être sur le calendrier américain. Le 13 février», a répondu Jordan Bardella.

La question avait été posée en lien avec le palmarès des prévisions des prénoms qui devraient être les plus donnés en 2020. Le top 20 comporte, pour la première fois, le prénom Mohamed.

Selon le magazine Madame Figaro, le prénom Jordan, inspiré du fleuve Jourdain, est apparu en France au Moyen Âge, avec les croisades, avant de connaître une longue période d'oubli. Il fait sa réapparition au début des années 1980 et connaît un fort engouement au cours des années 1990.

Mohamed, dérivé du prénom arabe Muhammad et se traduisant comme «digne de louanges», se classe régulièrement parmi les prénoms les plus donnés dans le monde, avait précédemment indiqué Madame Figaro. C’est dans les années 1940 qu’ont été enregistrées les premières naissances de petits garçons prénommés Mohamed en France. Le prénom a connu une forte augmentation puis sa tendance est restée stable, autour du millier de naissances par an, jusqu'en 1999, avant de présenter une nouvelle courbe de croissance dans les années 2000.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et des blessés - vidéos
En continu. Le bilan de l'explosion à Beyrouth s'alourdit à 78 morts et près de 4.000 blessés
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Un habitant de Nice sacrifie un mouton dans sa baignoire pour l’Aïd el-Kebir – vidéo choc
Tags:
calendrier, France, Jourdain, immigration, Maghreb, eurodéputé, liste, BFMTV, radio RMC, Rassemblement national (RN), Jordan Bardella
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook