France
URL courte
3118121
S'abonner

Les premières avancées de l’enquête sur la disparition de l’étudiant toulousain Étienne Mary le 30 août indiquent qu’il pourrait avoir été incinéré accidentellement. Selon des enregistrements des caméras de vidéosurveillance, il s’est glissé dans une poubelle et n’en serait pas ressorti avant que son contenu ne soit versé dans un incinérateur.

Étienne Mary, étudiant de 21 ans, a disparu dans la nuit du 29 au 30 août place du Capitole, à Toulouse, après avoir passé une soirée en compagnie de ses amis. Ces derniers ont aidé les enquêteurs à remonter le parcours d’Étienne et suivre sa progression, grâce aux enregistrements des caméras de vidéosurveillance, des lieux de sa disparition jusque dans la rue Matabiau, rapporte La Dépêche.

Réfugié dans une poubelle

Selon les vidéos, Étienne, fatigué, s’est assoupi sur un trottoir. Plus tard, réveillé par des passants, il s’est glissé dans un container-poubelle pour des raisons inconnues, probablement pour dormir ou pour éviter une agression.

Dès lors, il n’en serait jamais ressorti avant qu’au petit matin les éboueurs de la métropole toulousaine n’arrivent pour ramasser le container.

Incinéré avec des déchets?

Comme le précise La Dépêche, les ouvriers n’ont rien remarqué. Le contenu de leur camion a été par la suite versé dans une des fosses de l’incinérateur du Mirail.

L’enquête et les recherches étant toujours en cours, cette hypothèse reste considérée comme sérieuse.

Les prélèvements ADN ont été pris sur la benne par la police. Jeudi soir, les enquêteurs ont poursuivi les recherches «au niveau de l’incinérateur», selon France 3.

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
La Chine annonce des mesures de rétorsion ciblant les États-Unis
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
disparition, France, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook