France
URL courte
7212
S'abonner

Un colis suspect qui affichait les mots «Allahu akbar» lors du scan de son code-barres a été intercepté par la gendarmerie des Alpes-de-Haute-Provence. Après vérification, le colis contenait une simple paire de chaussures pour femme, rapporte La Provence.

Un colis suspect a mobilisé vendredi 6 septembre les démineurs de la Sécurité civile de Marseille à cause des mots «Allahu akbar» («Dieu est le plus grand», en arabe) apparus lorsqu’un premier transporteur a scanné le colis, indique La Provence.

L'alerte a été donnée quand le colis a été récupéré par un second transporteur, chargé de s’occuper des colis non distribués. Le chauffeur était alors en route et les forces de l'ordre lui ont ordonné de garer son véhicule sur le bas-côté.

Un périmètre de sécurité a été mis en place ainsi qu'une déviation pour les véhicules, mobilisant de nombreux gendarmes et sapeurs-pompiers. Après vérification, le colis contenait... une simple paire de chaussures pour femme.

Actuellement, la gendarmerie des Alpes-de-Haute-Provence a procédé à des investigations afin de déterminer comment les mots «Allahu akbar» ont pu apparaître lors du scan du code-barres du colis.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Tags:
colis, Alpes-de-Haute-Provence, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook