France
URL courte
452764
S'abonner

Voitures brûlées, poubelles incendiées et policiers ainsi que pompiers pris à partie. Des violences ont éclaté mardi soir à Quimper (Finistère) après l’interpellation d’un jeune homme qui pilotait un motocross sans casque.

Les faits se sont déroulés dans le quartier de Kermoysan, à Quimper, dans la soirée du 10 septembre, où des violences ont eu lieu après l’intervention de la police pour stopper un rodéo de jeunes à scooter.

Selon plusieurs médias locaux, les débordements ont commencé avec l’interpellation d’un jeune homme pour avoir piloté un deux-roues sans casque. «Ça a énervé les jeunes du quartier qui se vengent en mettant le feu», a déclaré un habitant à Ouest-France.

Lors de leurs interventions, les pompiers et policiers ont été ciblés par des jets de projectiles. France Info fait état de 14 voitures incendiées et de très nombreux feux de poubelles.

La situation est revenue au calme mardi soir vers 23h, sans que des blessés soient à déplorer.

Les forces de l'ordre sont mobilisées pour identifier les auteurs de ces actes inqualifiables, a assuré le préfet Pascal Lelarge en dénonçant des «violences inacceptables.» 

Lire aussi:

La France annonce la plus importante hausse de cas de Covid-19 en plus de deux mois
Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
Journaliste expulsée de son siège en direct: le studio de la BBC Arabic dévasté par le souffle de l’explosion - vidéo
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Tags:
agression, scooters, rodéo, interpellation, police, pompiers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook