France
URL courte
35504
S'abonner

La polémique autour des nouveaux noms de rues «français» dans une commune du Finistère ne s'apaise pas. Des habitants de Telgruc-sur-Mer se sont rassemblés sur la plage de Trez-Bellec pour manifester leur colère.

Plus de 600 personnes se sont rassemblées samedi 14 septembre à Telgruc-sur-Mer, à Finistère pour protester contre la francisation de noms de lieux en Bretagne, a indiqué à l'AFP l'un des organisateurs.

«Nous étions plus de 600 sur la plage de Trez-Bellec», a déclaré Tangi Louarn président de Kevre Breizh, l'une des associations organisatrices de la manifestation, confirmant une information de Ouest-France.

Les manifestants protestaient contre la francisation de 32 nouvelles rues, initialement en breton, par les élus de la petite ville, en particulier une nouvelle «rue des Pélicans», qui cristallise les tensions.

Selon Ouest-France, les élus municipaux, à qui il revient de nommer les lieux, ont expliqué devoir numéroter et nommer les voies ainsi que les habitations pour faciliter le travail de La Poste et des secours.

Lire aussi:

Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Le nouveau gouvernement israélien approuvé par la Knesset, Netanyahou écarté du pouvoir
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
rue, manifestation, Finistère, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook