Ecoutez Radio Sputnik
    Emmanuel Macron

    Macron disposerait d’une application pour tenir ses ministres «en bride courte»

    © AFP 2019 NICOLAS TUCAT / AFP
    France
    URL courte
    9518
    S'abonner

    Selon une information de BFM TV, pour contrôler l'avancée des réformes et le travail des ministres, une application qui est consultable par Emmanuel Macron a été installée sur les téléphones des membres du gouvernement.

    Des collaborateurs d’Emmanuel Macron dont Alexis Kohler, le secrétaire général de l’Élysée, et Benoît Ribadeau-Dumas, secrétaire général de Matignon, ont créé pour Emmanuel Macron une application numérique qui permet au Président de la République de surveiller en temps réel, plusieurs fois par jour, l'évolution des réformes en cours ou leur efficacité, relate BFM TV qui en a pris connaissance.

    Selon la chaîne, l’application se décline dans tous les domaines de l’administration que ce soit éducation, assurance-chômage ou limitation de la vitesse à 80 km/h. Et le Président peut savoir ainsi, via son téléphone, l'état d'avancement des textes concernés au regard de leur parcours législatif et réglementaire.

    Ainsi, selon des captures d’écran relayées par BFMTV, il est possible de comprendre l’avancement des projets en suivant le pourcentage global, qui mesure l’efficacité des réformes menées par un ministère, et des panneaux détaillés sur tous les points traités. Jean-Michel Blanquer, dont parle BFM TV, fait figure de meilleur élève.

    Pour l’instant, l'application est destinée à un usage interne à l'exécutif, car Emmanuel Macron a pour l'heure «refusé de la rendre accessible au grand public pour ne pas bloquer l'équipe gouvernementale», précise BFM TV.

    Macron disposerait d’une application pour tenir ses ministres «en bride courte»
    © Sputnik . Bruno Marty
    Macron disposerait d’une application pour tenir ses ministres «en bride courte»

    Lire aussi:

    Un ex-colonel de l’Armée de l’air: en Algérie, «il y a une contre-révolution»
    La France va expérimenter dès 2020 une «monnaie centrale digitale»
    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    Tags:
    Jean-Michel Blanquer, application, Emmanuel Macron, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik