France
URL courte
6021
S'abonner

Des pensionnaires âgés de 15 et 16 ans ont été mis en examen après avoir tenté d’empoisonner leur éducateur. La veille, ce dernier les avait surpris en train de dérober des cigarettes dans les locaux du foyer ou ils séjournaient.

Deux pensionnaires ont été mis en examen après avoir tenté d’empoisonner leur éducateur, informe la presse française. L’incident a eu lieu dans un foyer spécial situé à Saint-Arnoult-en-Yvelines et accueillant sur décision de justice des jeunes.

Dimanche 15 septembre, le pédagogue a perdu ses esprits après avoir bu quelques gorgées d’eau d’une bouteille. Une fois revenu à lui, il a été pris de vomissements. L’intoxication a été causée par un anxiolytique puissant, le Tercian, versé dans la bouteille. Ce médicament est normalement utilisé pour traiter «les états psychotiques, l’anxiété, un épisode dépressif ou encore de graves troubles du comportement de l’enfant, avec une agitation et de l’agressivité», relate Actu17.

Les gendarmes ont été prévenus par la direction du foyer. Selon l’enquête, l’éducateur a été empoisonné par les deux pensionnaires. Il s’est avéré que la veille, les deux adolescents, âgés de 15 et 16 ans, avaient été pris en flagrant délit de vol de cigarettes dans les locaux de l’association.

Placé en garde à vue, le duo a été libéré mercredi 18 septembre. Durant l’audition, les suspects ont reconnu avoir ajouté l’anxiolytique à l’eau mais n’ont pas précisé si la bouteille était destinée à une personne concrète. Il leur est désormais interdit de séjourner dans ce foyer yvelinois, informent les médias français.

Lire aussi:

Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
«Malaise identitaire français»: à qui la faute?
Tags:
mineurs, France, foyer, empoisonnement
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik