France
URL courte
32119
S'abonner

«Le prétendu scrogneugneu que je suis a pris du LSD», a relaté le philosophe français Alain Finkielkraut lors d’une émission matinale sur France Inter. Cette confession sur son intérêt passé a entraîné des réactions ironiques sur Twitter.

Alain Finkielkraut, philosophe et académicien français, a déclaré avoir pris du LSD, ce qui n’a pas manqué de provoquer de vives réactions sur Twitter. Cette révélation a été faite dans son récent ouvrage À la première personne, présentée vendredi 20 septembre à l’antenne de France Inter.

Dans ce livre autobiographique, M. Finkielkraut décrit ses expériences avec du LSD, un stupéfiant à base d’acide lysergique: «À chaque fois que j’ai pu prendre de l’acide, ce fut une délivrance (...) Avec le LSD, on était tous à égalité, on riait beaucoup, on avait des hallucinations douces. Je me souviens d’un voyage aux Antilles avec une amie, j’étais allongé par terre, et les nuages prenaient des formes extraordinaires!».

Interrogé sur ce passage, le philosophe a admis que ceci correspondait à peine à l’image «chaste et forcément sinistre» qu’il avait. «J’ai la gaieté et il est vrai qu’à la surprise de certains, le prétendu scrogneugneu que je suis a pris du LSD. J’en ai pris trois ou quatre fois, c’est rien du tout», a-t-il affirmé en assurant toutefois avoir arrêté de consommer des stupéfiants.

​La confession du philosophe a été accueillie sur Twitter par des commentaires amusés:

Lire aussi:

Pourquoi la tempête Alex attendue en France est-elle qualifiée de «bombe météorologique»?
«Une opération inadmissible»: LREM se lance dans une campagne d’affichage illégale dans toute la France
Guerre au Haut-Karabakh: «Erdogan cherche à mettre la pression sur Poutine», selon Tahhan
Tags:
France Inter, Twitter, LSD, Alain Finkielkraut
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook