France
URL courte
5612
S'abonner

Pour la première fois en 2019, un cas autochtone de dengue a été enregistré à Vallauris, juste après celui détecté à Villeurbanne (Auvergne-Rhône-Alpes). Les personnes infectées ont été immédiatement prises en charge.

Un cas de dengue autochtone, non lié à un voyage dans un pays endémique, a été identifié à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS) dans un communiqué. C’est la première fois en 2019 pour cette région.

«Une personne atteinte de la dengue a été diagnostiquée à Vallauris dans les Alpes-Maritimes. Elle a été prise en charge par son médecin traitant: elle est aujourd'hui guérie», a annoncé l’ARS. «Le quartier du lieu de résidence de la personne atteinte a donc rapidement fait l’objet d’une opération de démoustication de santé publique.»

Une autre opération de démoustication

Un cas de dengue a également été signalé le 18 septembre à l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes chez un habitant résidant à Villeurbanne et ayant séjourné à Mions. Une opération de démoustication a été réalisée dans la nuit du 18 au 19 septembre dans les deux communes, selon France 3.

Un cas à Barcelone

En outre, le 18 septembre, un autre cas autochtone de cette maladie a été enregistré à Barcelone. Il s'agit du deuxième cas de dengue autochtone survenu en Catalogne depuis 2014.

Symptômes

La dengue est transmise par le moustique tigre qui peut aussi transmettre le virus Zika et le Chikungunya. Comme celui-ci, la dengue est virale. Elle se manifeste par une fièvre d’apparition brutale associée à des douleurs musculaires et des maux de tête.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Tags:
maladies, Auvergne-Rhône-Alpes, Villeurbanne, Côte d'Azur, dengue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook