France
URL courte
14858
S'abonner

Un nouvel élément s’ajoute au crash du F-16 belge à Pluvigner, dans le Morbihan. Une ogive non armée a été retrouvée dans la salle de bain de la maison touchée par l’appareil, a fait savoir Ouest-France.

Jeudi 19 septembre, un avion militaire belge F-16 s’était écrasé à Pluvigner, dans le Morbihan. Juste avant le crash, l’appareil a percuté le toit d’une maison et en a emporté une bonne partie. C’est dans cette maison, plus précisément dans la salle de bain, qu’une ogive a été retrouvée, plus de deux jours après l’accident, rapporte le quotidien Ouest-France. Heureusement, l’avion n’était pas armé, l’ogive ne contenait aucun explosif.

L’accident n’a fait aucune victime. Les deux pilotes de l’avion ont pu s’éjecter à temps, bien qu’un des pilotes soit resté suspendu à une ligne haute tension pendant près de deux heures. Il en est sorti légèrement blessé. «Les pilotes ont effectué un vol de navigation sur instruments entre la base aérienne de Florennes et la base d'aéronautique navale française à Lorient.», a précisé l’armée belge dans un tweet.

La zone du crash doit être décontaminée

Dès samedi, certains habitants du village ont pu regagner leur domicile, mais un périmètre de sécurité a été maintenu autour de la zone de crash pour une durée indéterminée, indique Ouest-France. L’ensemble des arbres touchés par du kérosène seront abattus, et les terres qui ont été contaminées doivent être arasées sur plusieurs centimètres de profondeur. Cela pourrait prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Lire aussi:

Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Didier Raoult répond à l’AP-HP qui l’avait accusé de «faux témoignage»
Covid-19: la deuxième vague, une fiction?
Macron propose à Philippe une mission en vue de 2022 après sa démission
Tags:
accident, accident d'avion, contamination, avion, Belgique, France, armée de l'air, Morbihan, crash d'avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook