Ecoutez Radio Sputnik
    Manifestation interprofessionnelle à Paris contre la réforme des retraites

    Mélenchon qualifie les policiers de «barbares», Castaner exige des excuses

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    361724
    S'abonner

    Christophe Castaner a demandé à Jean-Luc Mélenchon de s'excuser auprès des forces de l'ordre, que le chef de La France insoumise avait qualifiées mardi 24 septembre de «barbares». Les syndicats de police ont pour leur part demandé à ce que soit engagée une action en justice contre le leader de LFI.

    La polémique enfle autour de Jean-Luc Mélenchon après ses déclarations sur les forces de l’ordre. Le chef de La France insoumise a en effet qualifié mardi 24 septembre les policiers de «barbares», une «insulte inacceptable» selon le ministre de l'Intérieur.

    Des images tournées lors de la manifestation contre la réforme des retraites montrent M. Mélenchon en train de discuter de manière informelle avec des manifestants qui disent avoir été victimes de violences policières lors des rassemblements du samedi précédent.

    ​«Ils nous ont massacrés, samedi, à bout portant», lui dit un manifestant. «Tout le monde m'a dit ça, que vous n’avez même pas eu le temps de commencer, ils vous ont tiré dessus», lui répond M. Mélenchon.

    «Il y a plein de blessés», des blessés «graves à la tête», poursuit le manifestant. Et le leader de LFI de répondre: «C'est des barbares, soyez prudents parce qu'ils ne s'arrêtent plus maintenant».

    Castaner demande des excuses, Mélenchon renvoie la balle

    Ces propos ont fait réagir Christophe Castaner, qui sur son compte Twitter les a qualifiés d’«inacceptables», exigeant que Jean-Luc Mélenchon présente ses excuses aux forces de l’ordre.

    ​Le chef de LFI a quant à lui une nouvelle fois appelé sur le réseau social à la démission de M. Castaner: «La seule manif climat au monde réprimée. Un déchaînement de violences disproportionnées. Après 24 éborgnés, 5 mutilés et 2 morts, @CCastaner doit des excuses aux Français. Sa démission serait plus utile puisque le syndicat Alliance le remplace déjà».

    ​Les syndicats de police appellent la justice à agir

    Les syndicats de policiers Alliance et Unsa ont dénoncé des propos «inadmissibles» et demandé à M. Castaner de porter plainte contre M. Mélenchon.

    «Les policiers ont donné sans compter. Il est inacceptable qu’un élu insulte et outrage les policiers en ces termes-là. Il faut qu’il y ait une action en justice», a déclaré sur BFM TV Stanislas Gaudin, le secrétaire du syndicat Alliance police Nationale.

    Ledit syndicat a par ailleurs appelé à un rassemblement devant le siège parisien de La France insoumise. Une annonce à laquelle Jean-Luc Mélenchon a rapidement répondu en demandant la protection de la gendarmerie.

    Tags:
    manifestation, police, forces de l'ordre, Christophe Castaner, Jean-Luc Mélenchon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik