Ecoutez Radio Sputnik
    Où est Steve?

    Mort de Steve: un témoin affirme qu’une noyade était évoquée durant l’opération de police

    © Sputnik . Julien Mattia
    France
    URL courte
    4924
    S'abonner

    Jérémy, tombé à l’eau après la charge de police lors de la Fête de la musique à Nantes, raconte aux journalistes de «Complément d’enquête» ce qu’il a vécu ce soir-là.

    Jérémy est l’un des fêtards tombés à l’eau après une charge de police le soir de la Fête de la musique survenue dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, à Nantes. Accompagné d’une équipe de «Complément d’enquête», il est revenu sur les lieux, à bord d’un canot, pour montrer où il est tombé et raconter ce qu’il s’est passé après.

    Le jeune homme est tombé du quai Wilson dans la Loire après une chute de six mètres. «Le temps de ressortir la tête de l’eau, j’ai dérivé de quelques mètres», raconte-t-il aux journalistes de France 2. Jérémy a alors tenté de s’accrocher à des câbles en fer. «Il fallait que je nage à contresens, donc c’était pas possible. Je me suis retourné, je me suis laissé porter par le courant», poursuit-il. Finalement, il a atteint une corde d’amarrage. Il y est resté accroché «15 minutes» en attendant les secours.

    «On entendait quelqu’un crier, mais après, on n’avait aucune visibilité pour voir si quelqu’un était emporté, réellement, par le courant.» Selon le témoin, l’individu criait «qu’il avait vu quelqu’un se faire emporter, se noyer, qu’il l’avait vu mourir.» «Il a crié ça pendant cinq, 10 minutes», précise Jérémy.

    Mort de Steve

    Lors de la soirée techno organisée dans le cadre de la Fête de la musique à Nantes, la tension est montée d’un cran entre des fêtards et les policiers venus exiger l’arrêt de la musique sur le quai Wilson. De nombreux témoins affirment que les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes. Dans la panique, certains participants à la fête sont tombés dans le fleuve.

    La police, quant à elle, dément avoir chargé les civils bien qu’elle ait été visée par des projectiles.

    Le corps de Steve, 24 ans, a été retrouvé le 29 juillet, soit cinq semaines après sa disparition. Ses obsèques ont eu lieu dans la plus stricte intimité jeudi 8 août à Nantes. Plusieurs marches en son honneur ont été organisées en France.

    Tags:
    témoignage, Loire, Nantes, Fête de la musique, noyade, Steve Caniço, décès
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik