France
URL courte
Élections municipales de 2020 en France (95)
24228
S'abonner

Selon L'Express, Abdelaziz Hamida, qui brigue la mairie de Goussainville, est surveillé par la police pour islamisme radical. Le candidat dénonce l'article et dit avoir saisi la justice.

À Goussainville, Abdelaziz Hamida est candidat sans étiquette pour les élections municipales de 2020. Pourtant, selon les informations de L'Express, l'homme a fait l'objet d'une fiche S pour islamisme radical.

L’hebdomadaire indique que Hamida a éveillé l'attention des services de renseignement en étant proche d’une organisation responsable du départ de plusieurs jeunes Français pour la Syrie et l'Irak en 2014-2015.

Le candidat s’indigne

«Écrites au vitriol, ces lignes n'ont d'autre dessein que de me barrer la route aux élections municipales de mars 2020 en raison de mon origine», dénonce-t-il dans un communiqué.

Le candidat annonce également avoir saisi la justice et le ministre de l'Intérieur afin que «toute la lumière soit faite sur cette sombre affaire».

Dossier:
Élections municipales de 2020 en France (95)

Lire aussi:

«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
Tags:
suspects fichés "S", fichier S, élections municipales, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook