France
URL courte
57391
S'abonner

À l’Assemblée nationale, des députés se sont opposés à l’adoption d’un amendement sur l’accès à la procréation médicalement assistée pour toutes les femmes, amendement que le président Richard Ferrand a fait passer le 25 septembre «sans lever la tête» sur l’hémicycle.

Le président de l’Assemblée nationale a adopté un amendement sur la loi bioéthique, qui prévoit l’accès pour toutes les femmes à la PMA (procréation médicalement assistée). Les femmes célibataires et en couple homosexuel n’y avaient en effet pas accès.

Cet amendement a par le passé déjà été proposé par le député LREM de Charente-Maritime Raphaël Gérard.

Une vidéo montre le moment du vote de la séance en question, au cours de laquelle Richard Ferrand annonce l’adoption de l’amendement qui est suivie par une vague d’exclamations de députés, principalement LR, mécontents.

Les députés LR de l'Ain et de Meurthe et Moselle, Xavier Breton et Thibaud Bazin, ont proposé de faire un assis-debout, estimant qu’«il y avait à peine la majorité au sein de la LREM», alors que Les Républicains avaient largement voté contre.

«Écoutez, pourquoi vous contestez? Si je vous dis que l’amendement a été adopté, il a été adopté. Ça suffit, le vote a eu lieu», a lancé Richard Ferrand.

La proposition de faire un assis-debout a été déclinée par Richard Ferrand qui n’a accordé qu’une suspension de deux minutes de séance.

Thibaud Bain a exprimé son mécontentement sur Twitter:

L’Assemblée nationale a réagi:

Lire aussi:

Des chasseurs vénézuéliens Su-30 et F-16 escortent le 2e tanker iranien - vidéo
Les aliments les plus dangereux pour le foie énumérés
Le pétrole iranien au Venezuela: les dessous d’une manœuvre stratégique «face à un même adversaire»
Tags:
Richard Ferrand, Assemblée nationale, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook