France
URL courte
21354
S'abonner

Le Samu a manqué à son devoir de secours avec une femme de soixante ans, laquelle est morte des suites d'un arrêt cardiaque. Une information judiciaire a été ouverte.

Une information judiciaire a été ouverte le 20 septembre pour élucider les circonstances du décès, mi-juin, d'une Mulhousienne. Son employeur avait appelé le Samu en signalant ses douleurs au bras et à la poitrine, mais aucun véhicule n’a été dépêché, relate RTL.

La sexagénaire avait été retrouvée morte dans son lit par un voisin dix jours après l'appel au Samu.

Le médecin régulateur cible d’une information judiciaire

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Mulhouse pour «non-assistance à personne en danger par personne morale» contre le groupement hospitalier régional Mulhouse-Sud-Alsace, et pour «non-assistance à personne en danger contre X», en l'occurrence contre le médecin régulateur qui avait reçu l'appel.

L'autopsie pratiquée sur le corps de la victime a confirmé qu’elle était décédée des suites d'un arrêt cardiaque.

Les urgences de l'hôpital de Mulhouse, en grève depuis des mois comme des centaines d'autres services d'urgence en France, font face à de nombreux départs de médecins, épuisés par les conditions de travail, rappelle RTL.

Lire aussi:

Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Attentat de Nice: «c’est le début de la guerre civile en France»
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois victimes dont deux égorgées
L'identité de l'auteur de l'attaque à Notre-Dame de Nice établie
Tags:
décès, Samu social, France, Mulhouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook