France
URL courte
1182
S'abonner

Un surveillant, qui venait de prendre ses fonctions, a été pris en otage par un détenu au centre de détention de Villenauxe-la-Grande (Aube). Deux autres prisonniers ont maîtrisé l’agresseur et libéré le surveillant.

Armé d’une fourchette trafiquée, un prisonnier du centre de détention de Villenauxe-la-Grande, dans l’Aube, a réussi à prendre en otage un surveillant de l’établissement, rapportent les médias français.

Selon France info, le détenu a placé une fourchette sous la gorge du surveillant une fois ce dernier entré dans sa cellule. Alertés, deux auxiliaires (détenus effectuant des tâches comme le ménage et la distribution des repas) ont fini par maîtriser l’agresseur et libérer le surveillant avant que les équipes de l’établissement n’interviennent.

Le surveillant, jeune homme d’environ 25 ans qui venait de prendre ses fonctions, a été blessé à la main et s’est vu prescrire 4 jours d’interruption de travail, précise France info.

Colère des syndicats

Dans un communiqué signé de l’Union Interrégionale des Syndicats Pénitentiaire Force Ouvrière, les surveillants ont fait part de leur colère suite à l’incident:

«L’UISP-FO Grand-Est espère que l'auteur des faits sera sanctionné par la justice à la hauteur de la gravité des faits commis», lit-on dans le document.

Selon les syndicats, «la prise d'otage semble devenir un rituel malsain» dans le centre de Villenauxe-la-Grande, théâtre d’attaques similaires en juin 2018 et juin 2017.

«Nous réclamons à nouveau une réforme des mouvements et une amélioration de la sécurité en détention», conclut le communiqué.

Lire aussi:

Une syndicaliste policière s’en prend en direct au patron de BFM TV, accusant la chaîne de «mensonge»
Assassinat de Mohsen Fakhrizadeh: un temps Mossad à Téhéran
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Plusieurs villages français seront privés d’Internet à cause de la 5G
Tags:
système pénitentiaire, syndicats, otage, détenus, prison, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook