Ecoutez Radio Sputnik
    Cérémonie d'hommage à Jacques Chirac

    Emmanuel Macron reçoit au Palais de l’Élysée les chefs d’État étrangers pour l'hommage à Jacques Chirac

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Jacques Chirac est décédé (28)
    111117
    S'abonner

    Emmanuel Macron a reçu au Palais de l’Élysée les chefs d’État étrangers qui ont fait le déplacement en France pour rendre hommage à Jacques Chirac.

    Une centaine de personnalités étrangères au total se sont rendues en France en ce jour de deuil national pour rendre un dernier hommage à l'ancien Président de la République Jacques Chirac. Après une cérémonie à Saint-Sulpice, Emmanuel Macron a reçu au Palais de l’Élysée les chefs d’État étrangers. Accompagné de son épouse, il a reçu les condoléances au pied de l'Élysée avant de suivre ses hôtes à l'intérieur.

    À l'église Saint-Sulpice, un service solennel a réuni des chefs d’État et de gouvernement étrangers parmi lesquels les Présidents russe Vladimir Poutine, italien Sergio Mattarella, congolais Denis Sassou-Nguesso, géorgienne Salomé Zourabichvili. Le roi de Jordanie Abdallah II et l'émir du Qatar Tamim Ben Hamad al-Thani y ont également assisté.

    Pour cette journée de deuil national, une minute de recueillement sera respectée à 15h00 partout en France ce lundi.

    Dimanche, un hommage populaire a eu lieu dans l'après-midi aux Invalides en présence de milliers de Français endeuillés. Le public a eu l’occasion de laisser un mot dans des livres d’or.

    Dossier:
    Jacques Chirac est décédé (28)

    Lire aussi:

    Premières dégradations à Paris en marge de la manifestation du 5 décembre - images
    Un policier frappé lors d’un contrôle pendant que les amis de l’agresseur filment la scène
    En continu: Un peu moins de 500.000 personnes ont manifesté en région pour ce 5 décembre, selon la police - images
    Tags:
    palais de l'Élysée, France, Paris, deuil national, décès, hommage, Jacques Chirac, Emmanuel Macron
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik