Ecoutez Radio Sputnik
    Rouen: manifestation des habitants après l'incendie de Lubrizol

    À Rouen, une manif citoyenne réclame la vérité sur le drame de Lubrizol

    © Sputnik .
    France
    URL courte
    Par
    Incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (41)
    16533
    S'abonner

    Ce lundi 30 septembre, une mobilisation d’initiative citoyenne s’est tenue à Rouen, alors que le préfet de la Seine-Maritime s’exprimait sur la situation consécutive à l’incendie de Lubrizol devant les élus métropolitains. Sputnik s’est rendu sur place –Vidéo.

    Certains s’étaient déjà rassemblés vendredi 27 septembre devant la préfecture de Rouen pour exiger la vérité suite à l’incendie qui a ravagé l’usine de Lubrizol dans la nuit du 26 septembre. Ce 30 septembre, alors que le préfet de la Seine-Maritime s’exprimait sur l’incendie de Lubrizol lors de la réunion du conseil métropolitain, c’est un nouvel appel à manifester qui a fait le tour des réseaux sociaux, rassemblant les Rouennais qui exigent plus de transparence.

    Pierre-André Durant, préfet de la Seine-Maritime était donc présent devant les élus métropolitains pour répondre à de nombreuses questions. La presse a été conviée, mais pas le public, au vu de la taille de la salle de réunion. Elle a cependant été rediffusée en direct sur le site Internet et la page YouTube de Métropole Rouen Normandie.

    Le début d’une longue série? Mardi 1er octobre, associations, ONG et syndicats, dont la CGT, la FSU, France Nature Environnement ou encore Greenpeace, ont appelé à une marche à Rouen pour une transparence totale des pouvoirs publics. Rendez-vous demain à 18 h au Palais de Justice de Rouen.

    Dossier:
    Incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (41)

    Lire aussi:

    Elle tente d’ouvrir les mâchoires d’un puma pour en arracher son chien
    Il prend sa retraite à 24 ans grâce à une épargne agressive
    Réforme des retraites: Delevoye déclare finalement 13 mandats et regrette une «erreur»
    Tags:
    France, Rouen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik