France
URL courte
8193
S'abonner

Un conducteur en état d’ébriété a blessé un policier de la brigade anti-criminalité après avoir refusé d’obtempérer. Condamné à dix mois de prison avec sursis, il s’est vu confisquer son véhicule.

Un homme sous l’emprise de l’alcool au volant de son Audi Q5 s’est engagé dans une violente confrontation avec des policiers de la brigade anti-criminalité (BAC) à Tours, en Indre-et-Loire, avant d’être interpellé, rapportent les médias français.

Selon La Nouvelle république, le chauffard s’est engagé devant une voiture sans savoir que la BAC se trouvait à son bord et a fait un doigt d’honneur.

Ils ont alors actionné leur gyrophare et lui ont fait signe de s’arrêter. Cependant, le conducteur de l’Audi a préféré prendre la fuite, slalomant entre les voitures avant de se retrouver bloqué derrière un bus.

Les policiers sont descendus de leur voiture pour s’approcher de la sienne, mais le conducteur a subitement déboîté, emportant avec lui un membre de la BAC qu’il a traîné sur plusieurs mètres, avant d’être interpellé sur le boulevard Heurteloup.

Dix mois de prison avec sursis, véhicule confisqué

L’homme présentait un taux d’alcoolémie dans le sang de près de 2 g/L. En raison de son «état dépressif» évoqué au tribunal, le prévenu a été condamné à dix mois de prison avec sursis pour «refus d’obtempérer aggravé, rébellion, outrage et conduite sous l’empire d’un état alcoolique».

Le policier s’est vu délivrer 1 jour d’incapacité totale de travail (ITT) et doit être indemnisé par le chauffard, dont le permis de conduire a été annulé et le véhicule confisqué.

Lire aussi:

Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Guy Georges pourrait être remis en liberté sous peu malgré ses nombreux viols et meurtres
Quand un grand requin blanc s’envole à plus de 4 mètres - vidéo
Tags:
condamnation, police, agression, Tours, France, Brigade anti-criminalité (BAC)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook