France
URL courte
588735
S'abonner

Bien que l’organisation de la Convention de la droite par Marion Maréchal ait nourri les discussions sur son éventuel retour en politique, elle a annoncé ne pas être candidate à la prochaine présidentielle.

Marion Maréchal a annoncé ce mardi 1er octobre qu'elle n'avait «pas l'intention d'être candidate à la présidentielle de 2022», après une réunion samedi organisée par ses proches.

«Suite aux spéculations des médias après la “convention de la droite”» organisée samedi à Paris, l'ancienne élue du Vaucluse, officiellement retraitée de la politique à 29 ans, a écrit sur Twitter vouloir apporter «une clarification».

«Je me suis associée à une démarche qui me paraît nécessaire: réfléchir, dialoguer, casser les digues partisanes. Pour autant, je n'ai pas l'intention d'être candidate à la présidentielle de 2022», a-t-elle ajouté.

Elle s’est réunie avec ses proches, dont le polémiste Éric Zemmour, samedi à Paris en quête d’une « alternative » conservatrice à Emmanuel Macron. Mais la réunion s’est muée en une dénonciation de l’islam et d’un « grand remplacement » supposé de la population française par l’immigration.

Édouard Philippe a condamné « les discours nauséabonds » qui y ont été prononcés.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
France, Marion Maréchal-Le Pen, élection présidentielle, droite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook