France
URL courte
6127
S'abonner

Des taux de plomb «extrêmement alarmants», y compris dans des espaces publics, sur les quais, près des commerces, ont causé un arrêt des travaux de rénovation de la grande halle de la gare parisienne d’Austerlitz, relate Le Parisien, en se référant à une entreprise qui travaille sur le chantier.

Des taux de plomb qui dépassent jusqu'à 40 fois la normale ont été révélés par une PME spécialisée dans la dépollution sur le chantier de la gare parisienne d’Austerlitz, qui préfère garder son anonymat, informe Le Parisien. 

Un dirigeant de cette entreprise qui est derrière la révélation affirme que la société assure toutes les mesures de protection envers ses salariés, en appliquant tout un protocole. Toutefois, des ouvriers des chantiers voisins, des usagers quotidiens ainsi que des salariés des commerces de la gare ne sont pas concernés par de telles mesures de prévention, signale l’entreprise.

La PME se réfère aux résultats des analyses et test menés par un laboratoire indépendant sous PV d'huissier. Niant «jouer avec la santé des gens», l’entreprise a alerté les services concernés en transférant ses informations aux autorités, y compris à la préfecture de région, l’Agence régionale de santé, le Conseil régional et la Ville de Paris, relate le quotidien.

Au vu des tests menés par l'inspection du travail qui avait visité le site, certaines zones de la gare sont touchées par une pollution importante. Qui plus est, elle a adressé une demande à la SNCF afin d'installer des «équipements de décontamination» avant l'accès aux espaces publics.

La SNCF à son tour accuse l’entreprise qui a signalé les niveaux de taux de plomb supérieurs, estimant que ses propres agents ont pris toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité du public, sans néanmoins présenter le résultat de ces tests de plomb.

En outre, la SNCF insiste que l’entreprise de dépollution remplisse ses obligations contractuelles, en la menaçant d’une peine de résiliation pour faute du marché dont elle est titulaire.

De plus, d’après Le Parisien, l'entreprise ferroviaire française considère que la PME en question «méconnaît de manière grave et répétée ses obligations légales et contractuelles en matière de déplombage depuis le démarrage des travaux», en accusant l’entreprise d’avoir de ce fait généré sur son périmètre de travail des dépassements du seuil.

Des travaux de rénovation dans la gare d’Austerlitz ont commencé il y a deux ans, et leur phase actuelle prévoit de déplomber et désamianter les charpentes de la halle.

Lire aussi:

La visite d’Emmanuel Macron en Seine-Saint-Denis provoque des attroupements en plein confinement – vidéo
Pandémie, en continu: plus de 750.000 cas recensés en Europe
Elle met des œufs au micro-ondes, ce qui l'envoie pour trois semaines à l'hôpital
Tags:
France, Paris, pollution, plomb, gare
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook