France
URL courte
Attaque à la préfecture de police de Paris (38)
20616
S'abonner

Une employée de la Préfecture de police de Paris, Josie, a témoigné à BFM TV après l’attaque au couteau qui a fait quatre morts sur son lieu de travail.

«J’ai entendu des coups de feu. On m’a dit de faire demi-tour. J’ai vu des gens qui pleuraient», témoigne-t-elle au micro de BFM TV. Josie, employée de la préfecture de police de Paris, était sortie à la cantine juste avant l’attaque au couteau qui a coûté la vie à quatre de ses collègues.

«Tout le monde a eu peur, tout le monde est descendu […] dans la cour. Personne ne s’y attendait. Il y a de quoi avoir peur avec les temps qu’on a maintenant. C’était vraiment terrible», s’est-elle exclamée.

Josie affirme que certains de ses collègues sont très choqués et «sont allés voir des psys». «On doit revenir demain, on ne sait pas comment ça va se passer», a-t-elle conclu.

Quatre fonctionnaires, trois policiers et un agent administratif, ont été tués jeudi 3 octobre à l’intérieur de la préfecture de police de Paris. L’assaillant a été abattu par les forces de l’ordre. Il souffrait d’un handicap. Il a tué trois hommes et une femme. Une cinquième personne agressée a été emmenée à l’hôpital. L’attaque s’est déroulée entre 12h30 et 13h.

Dossier:
Attaque à la préfecture de police de Paris (38)

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
De mystérieux objets célestes circulaires intriguent des astronomes
Tags:
témoignage, Paris, attaque au couteau, Préfecture de police de Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook