France
URL courte
Attaque à la préfecture de police de Paris (38)
35522
S'abonner

Selon une source proche du dossier, l’agresseur de la préfecture de police de Paris s’est servi d’un couteau de cuisine en céramique pour tuer les fonctionnaires. Les enquêteurs cherchent à déterminer comment il a pu faire pénétrer cette arme dans la préfecture.

Mickaël Harpon, qui a tué jeudi 3 octobre quatre fonctionnaires à l’intérieur de la préfecture de police de Paris et gravement blessé un cinquième, a utilisé un couteau de cuisine en céramique avec une lame d’une trentaine de centimètres, annoncent des médias, dont Le Parisien et Actu17 en se référant à une source policière.

Selon Le Parisien, les investigations laissent à penser que Mickaël Harpon a apporté son arme avec lui au sein de la préfecture.

Les enquêteurs cherchent à déterminer à quel moment et comment il a pu le faire, précise Actu17. La piste d’un acte prémédité est étudiée.

La préfecture de police de Paris attaquée

Une attaque au couteau a eu lieu jeudi 3 octobre dans l'enceinte de la préfecture de police de Paris. Un individu qui faisait partie du personnel a attaqué au couteau plusieurs agents dont quatre ont succombé. L’assaillant a été abattu.

La police a ouvert une enquête pour «homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique» et «tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique», a précisé le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz.

Dossier:
Attaque à la préfecture de police de Paris (38)

Lire aussi:

Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
attaque au couteau, Préfecture de police de Paris, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook