Ecoutez Radio Sputnik
    pèse-personne

    Une candidate à Miss Auvergne accuse le jury de l'avoir recalée à cause de son poids

    CC0 / mojzagrebinfo / pèse-personne
    France
    URL courte
    19123
    S'abonner

    Amandine Billoux ne participera pas le 18 octobre au concours Miss Auvergne qui aurait pu lui ouvrir les portes de Miss France. Elle accuse le jury de l'avoir recalée à cause de ses rondeurs.

    La candidate à Miss Auvergne 2019 Amandine Billoux accuse le comité Miss France de l'avoir recalée du concours à cause de son poids.

    Comme elle l’a confié au micro de France Bleu d’Auvergne, elle était la seule candidate à ne pas avoir été retenue lors de la journée de préparation samedi 28 septembre. En effet, le jour suivant, elle a reçu un mail lui annonçant qu’elle n’avait pas été retenue pour participer au concours régional.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Публикация от Amandine BILLOUX 🌸 (@amandine_billoux)

    «On m'a fait comprendre que comparée aux autres filles, je passerai pour un boudin», a-t-elle dit à la radio.

    «La liste est longue, il y a plusieurs critères. En ce qui me concerne, je fais 1m79 et je n'ai pas de tatouage. J'ai un piercing, mais d'autres filles ont été prises alors qu'elles en portaient un aussi. Si ce n'est pas à cause de mon poids, c'est pour quelles raisons?», s’interroge la jeune Cantalienne qui a reçu des centaines de messages de soutien sur les réseaux sociaux.

    Посмотреть эту публикацию в Instagram

    Thank you guys! 😉 @tokiohotel #goodvibes

    Публикация от Amandine BILLOUX 🌸 (@amandine_billoux)

    Réagissant à cette polémique, Jean-Jacques Sabourin, délégué Centre-Val de Loire et Auvergne pour Miss France, a déclaré, cité par France Bleu, que «les candidates pouvaient être éliminées sans recevoir d'explications».

    Et d’ajouter: «Il ne faut pas oublier qu'il y a plusieurs critères à respecter et des tests d'évaluation à réussir comme un test de culture générale par exemple».

    Tags:
    poids, Auvergne, concours, Miss France, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik