Ecoutez Radio Sputnik
    Un scooter (image d'illustration)

    Après que des parents se sont plaints de la verbalisation de leur fils, le préfet leur répond

    CC0 / LJ-
    France
    URL courte
    17363
    S'abonner

    Dix jeunes ont été verbalisés pour avoir trafiqué leurs deux-roues à Questembert. Après que des parents s’en sont plaints, le préfet du Morbihan a décidé de leur adresser une lettre pour expliquer personnellement par quoi a été dictée cette mesure.

    Le préfet du Morbihan, Patrice Faure, a tenu à écrire personnellement à des parents mécontents en vue de justifier la verbalisation de leur enfant, informe Actu17. En effet, lors de contrôles routiers, dix jeunes avaient été verbalisés pour avoir débridé leurs engins.

    Début septembre, la gendarmerie du Morbihan avait mené une opération de contrôle visant les deux-roues à Questembert, dans le département du Morbihan. Sur les 14 véhicules contrôlés, 10 scooters étaient débridés.

    Des parents se sont par la suite plaints auprès de la gendarmerie de la verbalisation de leur enfant. M. Faure a dès lors décidé de leur adresser un courrier afin de justifier ces mesures.

    «De telles modifications constituent un danger pour votre enfant. Elles permettent en effet d’atteindre une vitesse bien souvent excessive et inadaptée à l’engin, compromettant ainsi la sécurité de son conducteur et celle des autres usagers de la route», a notamment écrit le préfet.

    Il a ajouté par ailleurs que, «dans le cas probable d’un accident, les experts des mutuelles et des assurances contrôlent systématiquement l’existence de dispositifs de débridage, ce qui les conduit, le cas échéant, à la résiliation du contrat et au refus d’indemnisation du conducteur.»

    «Nous comptons, au 1er octobre, 38 morts sur la route dans le Morbihan, dont 11 sur des cyclomoteurs», a-t-il souligné, avant de conclure: «J’espère vous avoir convaincus de l’utilité de notre politique de sécurité routière et de la raison d’être des contrôles faits par nos forces de l’ordre sur les routes.»

    Tags:
    sécurité routière, scooters, gendarmerie, France, Morbihan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik