Ecoutez Radio Sputnik
    Soldats de l'armée française (archive photo)

    L’armée de terre sort de son silence quant à la vidéo montrant des jeunes recrues violentées à Belfort

    © AP Photo / Michael Probst
    France
    URL courte
    6133126
    S'abonner

    Pendant plus d’un mois, la vidéo montrant une séance de bizutage au sein du 35e Régiment d'infanterie (RI) de Belfort a fait le buzz sur les réseaux sociaux. L’armée de terre vient de sortir de son silence, déclarant qu’elle «ne tolère pas de tels comportements» et assurant que les responsables ont été sanctionnés.

    Fin août, une vidéo apparue sur les réseaux sociaux a dévoilé une fausse remise de grades au sein du 35e Régiment d'infanterie (RI) de Belfort, lors de laquelle des instructeurs violentent des recrues. Il est possible de voir lesdits instructeurs asséner des coups de poing, de genou ainsi que des gifles aux jeunes militaires.

    Depuis, la séquence a été visionnée plusieurs centaines de fois mais l’armée de terre n’a réagi que récemment. Cette dernière a affirmé, sur Twitter, qu’elle ne tolérait pas «de tels comportements de quiconque envers quiconque»:

    «Cette affaire est connue, prise en compte et les responsables ont été sanctionnés.»

    «Un fait unique qui découle d’une erreur d’appréciation»

    Le chef du régiment, le colonel Augier, a indiqué à L’Est Républicain qu’une enquête avait été lancée début septembre, c’est-à-dire dès que les faits avaient fait surface:

    «La remise de grades officielle s’était déroulée au Ballon d'Alsace, mais 25 jeunes ont voulu une cérémonie plus virile, moins cordiale. Ils en ont parlé à leurs sergents, qui ont fait l’erreur d’accepter», a expliqué le militaire.

    Il a également assuré qu’il ne s’agissait pas de «brimades, mais d’un fait unique, non organisé, qui découle d'une erreur d'appréciation». Et de poursuivre:

    «Cette vidéo détruit tout ce que nous faisons au quotidien pour transmettre nos valeurs à nos 1.200 hommes. Les trois auteurs des coups et le militaire du rang qui a filmé à leur insu seront punis. La réponse est ferme, le signal fort. La sanction aura vertu d’exemple pour éviter que de tels actes ne se reproduisent.»

    Tags:
    infanterie, armée de terre, armée, Belfort, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik