France
URL courte
14233
S'abonner

Après l’agression d’un chauffeur de car, le trafic entre Aix-en-Provence et Marseille a été interrompu vendredi après-midi, informe La Provence. Les agresseurs sont parvenus à prendre la fuite.

Le 4 octobre, un chauffeur de car a été agressé au marteau brise-vitre alors qu’il effectuait la navette Aix-Marseille, indique La Provence.

Vendredi vers 14 heures, deux hommes s’en prennent à une jeune fille au premier étage d’un car de la ligne 50. Le conducteur décide d’avertir le centre de sécurité. Les agresseurs descendent, l’un deux se met à le frapper à coups de marteau brise-vitre et lui ordonne d’ouvrir les portes. Le chauffeur s’exécute et se range sur le côté. Les individus parviennent à s’enfuir avant l’arrivée des forces de police.

Le chauffeur conduit alors les passagers à destination, où il est pris en charge et emmené à l’hôpital, poursuit La Provence. Il ne présentait que des blessures superficielles, mais était choqué par l’attaque. La CRS autoroutière est chargée de l’enquête.

Mis au courant de l’agression, une soixantaine de ses collègues ont fait jouer leur droit de retrait en signe de soutien entre 14h45 et 19h00, d’après la même source. Trois des quatre lignes de l’axe Aix-Marseille étaient à l’arrêt vendredi après-midi.

Lire aussi:

Alerte à la bombe: l’Arc de triomphe évacué - images
Le Président algérien Tebboune hospitalisé
Covid-19: des «super-contaminateurs» dans la nature? Un médecin appelle à changer la politique de test
Couvre-feu à 21h: le bois de Boulogne, un no man’s land – vidéo
Tags:
Compagnie républicaine de sécurité (CRS), marteau, agression, conducteur, Marseille, Aix-en-Provence
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook