Ecoutez Radio Sputnik
    Un pompier (image d'illustration)

    Venus aider les victimes d’un accident de la route, les pompiers se font agresser en Bretagne

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    France
    URL courte
    27555
    S'abonner

    Dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 octobre, des pompiers de Dol-de-Bretagne ont été agressés et leur véhicule endommagé par des victimes d’un accident de la route auxquelles ils venaient porter secours. Le maire de la commune se dit «choqué, outré et scandalisé».

    Appelés sur les lieux d’un accident de la route tôt dimanche matin, sur la commune d’Épiniac, dans l’Ille-et-Vilaine, les sapeurs-pompiers du centre de Dol-de-Bretagne ont commencé à apporter les premiers soins à deux jeunes hommes, le conducteur d’une moto et son passager qui, alcoolisés, venaient de chuter de leur engin, a relaté la presse locale.

    Ils leur ont précisé ensuite que les gendarmes devaient également intervenir, comme pour tout accident de la route. Ce qui a semblé déplaire aux deux individus qui, forts du soutien du père de l’un d’entre eux, s’en sont pris aux pompiers.

    Insultés et frappés, les secouristes ont dû se réfugier dans leur véhicule. Ce qui n’a pas arrêté leurs agresseurs, ceux-ci ayant attaqué le fourgon et la voiture qui l’accompagnait. Les deux véhicules ont subi des dégradations.

    Selon Le Télégramme, tous les pompiers ont été blessés et l’un d’entre eux s’est vu délivrer une ITT de sept jours. Quant à Ouest-France, le journal fait état d’un seul pompier blessé.

    Le président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine et président du conseil d’administration du service départemental d'incendie et de secours (SDIS), Jean-Luc Chenut, a condamné cette agression dans un communiqué.

    Il a ajouté s’être rendu au centre de secours de Dol-de-Bretagne pour apporter son soutien «aux équipes et en particulier aux quatre pompiers agressés».

    Le maire «choqué, outré, scandalisé»

    Les gendarmes arrivés sur les lieux ont interpellé les trois individus qui ont été placés en garde à vue.

    «Je suis choqué, outré, scandalisé par […] cette violence gratuite et complètement absurde», a déclaré le maire de Dol-de-Bretagne, Denis Rapinel.

    Il est venu lui aussi au centre de secours de la commune pour rendre visite aux pompiers.

    Tags:
    Bretagne, blessés, agression, maire, véhicule de secours, pompiers, moto, accident de la route
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik