France
URL courte
121320
S'abonner

Un jeune homme est mort au guidon de sa moto signalée volée en percutant un poteau, alors que la police se trouvait à proximité. Cette version officielle est mise en doute par des témoins.

Un jeune homme de 22 ans a été tué dans un accident de moto survenu le 6 octobre à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise) alors que des policiers procédaient à une interpellation dans le même secteur, relate Le Parisien.

​L’accident a eu lieu peu avant 17 heures, alors que des policiers poursuivaient un autre véhicule qui tentait de s'échapper, n’obtempérant pas à un contrôle. Le conducteur, en défaut de permis de conduire, a ensuite abandonné sa voiture pour partir à pied, a précisé le préfet du Val-d'Oise dans un communiqué.

​Alors que les policiers, avec le renfort arrivé sur place, s’occupaient de l'homme, finalement interpellé, ils ont vu arriver à grande vitesse un jeune en motocross. L'un des policiers a alors esquissé un geste pour lui intimer de ralentir, enjoignant verbalement au pilote de freiner pour éviter une collision. En réponse, le motard est «monté sur le trottoir, réaccélérant avant de freiner brutalement et de perdre le contrôle de sa machine», selon la préfecture. «À ce stade, il s'avère que la motocross était signalée volée», précise la préfecture.

«Dans sa chute, il aurait violemment percuté un poteau métallique», lit-on dans le communiqué. Malgré le massage cardiaque pratiqué par les policiers et les secours, il est décédé à son arrivée à l'hôpital.

Une version contestée

Cependant, cette version est mise en doute par des riverains. Deux témoins qui affirment avoir assisté à la scène indiquent que quand les policiers ont entendu le bruit de la moto s'engageant dans la rue, un camion des forces de l'ordre lui a bloqué la route. Pour le contourner, la moto a essayé de monter sur le trottoir. C’est là que l’accident serait survenu. «La police a tout de suite déplacé la moto de la route au trottoir pendant que leurs collègues faisaient un massage cardiaque sur le motard», affirment les témoins cités par Le Parisien.

Une enquête a été ouverte. Le drame est par ailleurs survenu dans une ville où deux adolescents étaient déjà morts dans des circonstances semblables en 2007 dans la collision de leur moto avec une voiture de police, donnant lieu à deux nuits d'émeutes.

C’est pour cela que le maire de la ville, Jean-Louis Marsac, a appelé à la prudence et au calme. «C'est toujours un drame un jeune homme [...] en pleine santé, qui décède, quelles que soient les circonstances. Mais il faut être prudent à ce stade. J'espère que les uns et les autres vont rester calmes en attendant les résultats des vidéos».

Lire aussi:

«Épidémie toujours très dynamique»: près d'un millier de nouveaux décès en France, le bilan dépasse les 13.000
Ce pays serait le premier au monde à avoir vaincu le coronavirus
Chômage totalement hors de contrôle aux Etats-Unis: vers un nouveau 1929?
Tags:
police, France, accident de la route, moto
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook