France
URL courte
13722
S'abonner

Une députée de La France insoumise a donné sur RMC et BFM TV le nombre de 24.000 blessés parmi les Gilets jaunes depuis le début de leurs manifestations, en novembre 2018, alors que le ministère de l’Intérieur, répondant à une demande du JDD, a dénombré au 4 octobre 2.495 blessés parmi les manifestants et 1.944 parmi les forces de l’ordre.

Invitée de l'émission matinale Bourdin Direct sur RMC et BFMTV, la députée de La France insoumise Clémentine Autain a déclaré le 26 septembre dernier que le nombre de blessés parmi les Gilets jaunes avait atteint 24.000.

«Il y a eu pour les Gilets jaunes plus de 24.000 blessés, 24 personnes ont perdu un œil, 6 personnes ont perdu une main et il n’y a pas un seul policier qui a été suspendu», a-t-elle indiqué.

Le Journal du Dimanche (JDD) a voulu en avoir le cœur net et a interrogé à ce sujet le ministère de l’Intérieur. Ce dernier a affirmé qu’au 4 octobre, il avait dénombré 2.495 blessés parmi les manifestants et 1.944 parmi les forces de l’ordre. Il n’a toutefois pas précisé les types de blessure ni leur gravité, ce détail ne lui ayant «pas [été] communiqué» par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises, qui réalise ce décompte.

Recensement de David Dufresne

Le journaliste indépendant David Dufresne, qui a lancé sur son compte Twitter un suivi des violences policières intitulé Allo Place Beauvau, a recensé les victimes pendant toutes les manifestations. Il fait état, dans une mise à jour de ce lundi 7 octobre de 696 blessures, dont 315 à la tête, 18 à la main, 28 au dos, 75 aux membres supérieurs et 131 aux membres inférieurs, 4 aux parties génitales et 125 non renseignées.

Il dénombre également cinq mains arrachées et 24 manifestants éborgnés. En outre, il fait état de 164 intimidations, insultes, entraves à la liberté de la presse.

C’est surtout l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD) et des grenades de désencerclement par les forces de l'ordre pendant les manifestations qui a été pointé du doigt comme grand responsable de ces blessures.

Le 6 mars déjà, la Haut-commissaire de l'Onu aux droits de l'Homme, Michelle Bachelet, avait exhorté le gouvernement français à mener une enquête sur tous les cas rapportés d'usage excessif de la force, car, selon un rapport de l'IGPN, l'utilisation des LBD a augmenté de plus de 200% par rapport à l'année précédente.

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
forces de l'ordre, manifestation, LBD (lanceur de balles de défense), gilets jaunes, ministère français de l'Intérieur, Journal du dimanche (JDD), blessés, La France insoumise (LFI), BFMTV, radio RMC, David Dufresne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik