Ecoutez Radio Sputnik
     Eugène Saccomano

    Le journaliste sportif Eugène Saccomano, la voix du football français, est mort

    © AFP 2019 LOIC VENANCE
    France
    URL courte
    9115
    S'abonner

    Le journaliste sportif Eugène Saccomano est décédé dans la région parisienne des suites d’une déficience neurologique à l'âge de 83 ans, selon les médias.

    Eugène Saccomano, l’une des plus grandes voix du journalisme sportif français, est décédé en région parisienne des suites d’une déficience neurologique à l'âge de 83 ans, relatent les médias.

    Selon Var Matin, le journaliste avait passé l'été dernier dans sa demeure familiale varoise où il écrivait ses livres, située dans le village de La Garde-Freinet dont il avait été conseiller municipal de 2001 à 2008. Mais la semaine dernière, il avait dû repartir à son domicile de Rueil-Malmaison pour passer des examens médicaux. Il a été hospitalisé à Suresnes, au sein de l’établissement hospitalier Foch.

    Le journaliste sera inhumé dans le Var, précise le journal. 

    Eugène Saccomano, surnommé «Sacco», a commenté des milliers de matchs de football, dont la finale de la Coupe du monde 1998, sur Europe 1 et RTL, stations de radio sur lesquelles il avait créé une émission de débat dédiée à ce sport. Aux Jeux olympiques de Munich en 1972, il a été le premier à annoncer la prise d'otages des athlètes israéliens par un groupe de Palestiniens, rappelle Le Point.

    Le célèbre journaliste a passé plus de 40 ans sur Europe 1 avant de rejoindre RTL entre 2001 et 2012. Parti à la retraite, il a encore commenté la Coupe du monde 2014 et l'Euro 2016 pour iTélé et Le Point.

    En décembre 2017, il a donné à Sputnik ses pronostics concernant les chances des équipes francophones après le tirage au sort de la Coupe du monde de football.

    Son roman Bandits à Marseille, publié en 1959, a inspiré le film culte franco-italien Borsalino (1970) dont les rôles principaux étaient tenus par Alain Delon et Jean-Paul Belmondo.

    Tags:
    Le Var, Eugène Saccomano, décès, France, journalistes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik