France
URL courte
9851
S'abonner

Alors qu’elle promenait les deux chiens de son compagnon, une jeune femme a vu un passant s’enfuir avec l’un d’entre eux, sous ses yeux, le 6 octobre, rapporte l’Est républicain. L’individu affirme que le chien l’a suivi.

Un passant a volé la chienne d’une jeune femme de 23 ans sous ses yeux, le 6 octobre dernier, à Montbéliard, indique l’Est républicain. Le mis en cause, toujours en garde à vue, a eu une violente altercation avec la police.

Dimanche soir, vers 20h30, une jeune Montbéliardaise promène les deux chiens de son compagnon dans le quartier de la Chiffogne. L'un d'entre eux est tenu en laisse, l'autre marche à ses côtés.

Elle croise alors un habitant du coin, qu’elle connaît de vue. L’homme se met à lui parler et lui demande si elle est accompagnée de son ami, relate le quotidien. Il s’empare alors de l’animal, s’enfuit avec et lui lance: «Allez, bonne soirée!». La jeune femme décide de le suivre. Elle avertit son concubin et la police.

Les policiers repèrent rapidement l’auteur des faits, qui ne se laisse pas faire. L’interpellation est violente et les insultes fusent. L’individu traite un policier de «sale bougn…, terroriste, poseur de bombe» et un autre de «sale blanc», rapporte l’Est républicain. Six fonctionnaires porteront plainte.

Au commissariat, l’état de l’individu est tel qu’il est envoyé à l’hôpital, où il passe un examen médical. De retour au poste, il se remet à insulter les forces de l’ordre.

L’homme, âgé de 22 ans, sera finalement entendu après quelques heures passées en dégrisement. Il avoue avoir bu beaucoup de vodka ce soir-là. «Le chien, je ne l’ai pas pris, il m’a suivi tout seul», a-t-il affirmé.

Le procureur a décidé de prolonger sa garde à vue ce lundi, d’après la même source.

 

Lire aussi:

Un rapport remis par le Pr. Raoult il y a 17 ans prédisait le chaos à venir mais le gouvernement l’a ignoré
Un chien tombé dans l’eau glacée refuse d'être sauvé par un homme qui plonge pour lui – vidéo
Cet hôpital parisien a dû recruter des gardes du corps pour protéger les soignants des agressions dans la rue - vidéo
Certains «haïssent» leur propre «incapacité»: quand Pékin recadre Paris sur le Covid-19
Tags:
interpellation, vol, Doubs, France, Montbéliard, chiens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook