France
URL courte
25536
S'abonner

Jérôme Cahuzac, condamné à deux ans de prison ferme et dont la peine a été aménagée, va reprendre une activité de médecin en Corse où il vit avec un bracelet électronique, selon BFM TV.

Grâce à un aménagement de peine Jérôme Cahuzac, condamné à deux ans ferme, ne purge pas sa peine en prison et vit avec un bracelet électronique en Corse où il va renouer avec la médecine, relate BFM TV.

L’ex-ministre qui avait exercé comme chirurgien pendant 20 ans a été autorisé à reprendre du service au CHU de Bonifacio.

Pour son avocat Me Antoine Vey, cette reprise d'activité professionnelle était importante pour l'ex-ministre du Budget.

«La fonction professionnelle de Jérôme Cahuzac avant sa vie politique, c'était d'être médecin. Il aspirait à pouvoir exercer une profession. Je tiens à dire qu'il continue à purger sa peine, il est toujours sous bracelet électronique et il ne s'agit pas d'une faveur mais de la mesure normale que chacun pourrait voir accomplir dans le cadre d'une peine», a signalé Me Vey cité par BFM TV.

La journaliste de France 3 Corse Marie-Françoise Stefani a raconté à BFM TV que Jérôme Cahuzac avait rencontré une vive opposition de l’Ordre national des médecins, en revanche il a obtenu le soutien de l’ordre régional des médecins de Corse du Sud.

Lire aussi:

La France passe la barre des 10.000 décès et enregistre 518 nouveaux cas graves de Covid-19
«C'est n'importe quoi!»: l’exécutif dément les dates du déconfinement annoncées en direct par Hanouna
«Aphrodisiaque», la viande de chien est réservée aux hommes, dans le nord du Togo
Covid-19: en Afrique, inquiétudes et amalgames sur les intentions de la France
Tags:
médecine, peine de prison, Jérôme Cahuzac, Corse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook