France
URL courte
111124
S'abonner

La SNCF coûte près de 15 milliards d’euros aux contribuables français, sans prendre en compte les prix des billets qu’ils achètent, révèle une étude de l’ancien magistrat de la Cour des comptes, François Ecalle. Chaque Français dépenserait environ 224 euros par an pour le groupe ferroviaire public.

Prix des billets non compris, les Français débourseraient de leur poche 14,4 milliards d’euros annuellement pour assurer le fonctionnement de la SNCF, selon une étude basée sur les chiffres de l’année 2018. L’étude a été élaborée par l’ancien magistrat de la Cour des comptes François Ecalle et relayée par L’Opinion.

Ainsi, la charge annuelle pour chaque contribuable s’élève à 224 euros. Ce prix, payé indirectement, représente 5,3 milliards d’euros de la part des régions pour «des ventes de prestations de services ferroviaires», suivis des subventions de l’État à hauteur de 2,9 milliards d’euros versés pour la compensation du coût des tarifs sociaux, etc. Une somme qui comprend par ailleurs les subventions d’investissements qui s’élèvent à 42% du total déboursé par l’État.

Cependant, la facture pourrait changer au cours des prochaines années à cause de la concurrence, la SNCF sera obligée de «réduire ses coûts et d’améliorer ses services», toujours selon la même source.

«Mais cela dépendra beaucoup des modifications qui seront apportées en pratique à l’organisation de l’entreprise et à la gestion de ses ressources humaines», explique l’auteur de l’étude.

Pour le moment, comme le rappelle L’Opinion, les voyageurs français «ne payent que 20% du coût de leur déplacement en France».

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook