Ecoutez Radio Sputnik
     Zemmour

    Nutella refuse que ses publicités soient diffusées pendant l’émission de Zemmour

    © AFP 2019 Bertrand Guay
    France
    URL courte
    593958
    S'abonner

    À la suite d’un tweet, la marque Nutella a annoncé que ses spots ne seront plus diffusés pendant l’émission du polémiste Éric Zemmour sur Paris Première.

    La marque Nutella a indiqué sur Twitter que ses publicités ne seront plus diffusées pendant l’émission Zemmour et Naulleau, après avoir été interpellée par un collectif d’activistes le 3 octobre dernier.

    «En passant vos pubs sur #ParisPremiere ce mercredi 2/10 pendant l'émission de #Zemmour, vous le cautionnez et le financez. Est-ce délibéré? Il est connu pour ses propos incitant à la haine raciale & religieuse (condamné deux fois)», ont tweeté les Sleeping Giants, un «collectif citoyen de lutte contre le financement du discours de haine».

    ​«En aucun cas nous ne cautionnons les propos et prises de position de M.Zemmour», a tenu à faire savoir Ferrero, propriétaire de la pâte à tartiner. «À la vue des récents événements, nous avons demandé à Paris Première d’exclure ce programme de notre liste de diffusion», a ajouté la marque.

    ​​Éric Zemmour a récemment fait polémique en raison des propos qu’il a tenus sur l’immigration et l’islam à la Convention de la droite fin septembre. Le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête pour «injures publiques» et «provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence» le 1er octobre dernier. Édouard Philippe avait notamment qualifié ses discours de «nauséabonds et profondément contraires à l'idée que nous nous faisons de la France et de la République».

    Le polémiste a également été condamné à 3.000 euros d’amende pour provocation à la haine le 17 septembre 2019 et avait déjà fait l’objet d’une condamnation en 2011 pour provocation à la discrimination.

    © Sputnik . Bruno Marty
    Tags:
    Tweet, Parquet de Paris, islam, discrimination, polémique, Nutella, Eric Zemmour
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik