France
URL courte
13421
S'abonner

Au tribunal de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, un agent de police de 33 ans s’est donné la mort, avec son arme de service. C’est le 53e de ses collègues à agir ainsi depuis le début de l’année, d’après Le Parisien.

Un policier a utilisé son arme de service pour mettre fin à ses jours au tribunal de Bobigny, rapporte Le Parisien. L’homme, âgé de 33 ans, est le 53e dans les rangs de la police à se suicider depuis le début de l’année, d’après les chiffres des syndicats.

Le drame s’est produit tôt ce mercredi matin 9 octobre, en Seine-Saint-Denis. Le policier faisait partie de la brigade de nuit de la compagnie de garde du Palais de justice, selon le quotidien. Il occupait ce poste depuis plusieurs années.

Selon les informations relayées par Le Parisien, les collègues de ce policier savaient qu’il avait des difficultés financières. Toutefois, ces motifs ne sont pas encore établis. L'inspection générale de la police nationale a été saisie.

Lire aussi:

Il refuse de donner une cigarette, sa mère se fait tuer en prenant sa défense dans la Drôme
Erdogan appelle les Turcs à boycotter les produits français et assure que Macron doit aller chez le psychiatre
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
«Rien ne nous fera reculer, jamais»: Macron fait montre de fermeté suite aux appels au boycott et aux propos d’Erdogan
Tags:
France, suicide, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook