France
URL courte
15723
S'abonner

Un défaut d'alimentation électrique sur une voie a provoqué l'arrêt du fonctionnement de la gare Montparnasse jeudi à la mi-journée. Selon Le Parisien, une forte explosion a retenti, ce qui a entrainé un mouvement de foule sur les lieux.

Un incident électrique a perturbé le trafic à la gare Montparnasse, ce jeudi 10 octobre.

Selon Le Parisien, ainsi que certains voyageurs sur place, une forte explosion a été entendue ce qui a provoqué un mouvement de panique.

«Il y a eu un mouvement de foule énorme, des voyageurs sont sortis et certains ont perdu leurs bagages ou se les ont fait voler […]. On nous demande de ne pas sortir», a précisé une voyageuse au quotidien.
Comme l’a expliqué la SNCF, il n'y a pas eu de blessés et l'explosion est «liée à l'exploitation de la gare».

Un technicien de la SNCF a publié sur son compte Twitter un message indiquant qu’il n’y avait pas de mouvement de foule à la gare. D’après la séquence partagée, les voyageurs sortent calmement de la gare, certains d’entre eux portent leurs bagages.

«Il y a eu un court-circuit sur la voie 11 et le disjoncteur a tout coupé, mais il n'y a pas eu d'explosion, ni d'affolement. Ce n'est pas grave. La zone de l'incident a été identifiée et s'il faut faire une intervention mécanique sur la voie 11 on la fera. C'est une question de dizaines de minutes avant que tout redevienne normal», a expliqué à l'AFP un porte-parole de la SNCF juste avant 13h30.

Selon un porte-parole de la SNCF, la reprise du trafic est intervenue après 28 minutes d'interruption.

Lire aussi:

Rouée de coups et laissée nue en pleine nuit au bord de la route
Joe Biden commente la lettre laissée par Donald Trump dans le Bureau ovale
Fiasco du vaccin français: «Nous assistons au dépérissement total de l’industrie française»
Cette photo de Bernie Sanders lors de l’investiture de Joe Biden fait le bonheur des réseaux sociaux
Tags:
SNCF, trafic, gare, train, explosion, panique, incident, Montparnasse, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook