France
URL courte
3719146
S'abonner

Des banques européennes vont taxer les dépôts de certains de leurs clients afin de répercuter les taux négatifs que la Banque centrale européenne applique sur leurs liquidités. La France, quant à elle, envisage de commencer à taxer les comptes de plus d’un million d’euros, rapporte Europe 1.

Un nombre important de banques européennes ont décidé de taxer les gros comptes de particuliers afin d’inciter leurs clients à investir plutôt qu’à garder des liquidités. Ainsi, plusieurs banques suisses, comme UBS, envisagent de taxer les dépôts de plus de 500.000 euros, quand une banque allemande et surtout la grande banque italienne Unicredit pensent à taxer les comptes à partir de 100.000 euros, ce qui toucherait ainsi la plupart des clients, indique Europe 1.

Cette mesure a pour objectif principal de faire face aux taux négatifs que la Banque centrale européenne applique sur les liquidités déposées auprès des banques commerciales qui ont ainsi dû payer huit milliards d’euros en 2018.

Pour l’instant, il n’est question que de taxer en France les dépôts de plus d’un million d’euros. Cependant, les banques disposent d’un autre moyen pour faire payer leurs clients, par exemple avec la hausse des frais de tenue des comptes, et surtout les taux négatifs qui sont bien plus favorables aux emprunteurs qu’aux épargnants aisés.

Lire aussi:

Un golden retriever joue avec des poussins qui le prennent pour leur mère – vidéo
Un concert regroupant des milliers de personnes à Nice suscite la crainte d’une deuxième vague – vidéo
Un médecin informe sur l’état de santé des volontaires vaccinés contre le Covid-19 en Russie
Tags:
Banque centrale européenne (BCE), taxes, Europe, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook