Ecoutez Radio Sputnik
    Un officier de la BAC (image d'illustration)

    Il frappe un conducteur qui roule à son avis trop lentement et découvre un policier de la BAC

    © AFP 2019 LOIC VENANCE
    France
    URL courte
    10493
    S'abonner

    En attaquant le conducteur d’une voiture qu’il jugeait trop lent, un homme n’a découvert qu’après coup qu’il se trouvait devant un membre de la brigade anticriminalité (BAC), selon Le Parisien.

    Au goût d’un jeune conducteur de Toulouse, le véhicule devant lui n’avançait pas assez vite, alors il a commencé par le klaxonner pour finir par frapper l’homme installé au volant. Sauf que c’est seulement après ces actes qu’il a découvert qu’il se trouvait en présence d’un policier de la brigade anticriminalité (BAC) en service, relate Le Parisien.

    L’automobiliste a apparemment pensé que klaxonner n’était pas suffisant pour exprimer sa colère, aussi s’est-il ensuite collé à la voiture devant lui. Quand l’autre conducteur s’est arrêté, le jeune homme de 27 ans est sorti de son véhicule et s’est approché de l’autre pour le frapper. Il lui a ainsi asséné deux coups de poing avant de découvrir que tous les occupants de la voiture étaient des membres de la brigade anticriminalité (BAC), qui circulaient dans un véhicule de service banalisé.

    L’agresseur a été interpellé sur place et il est apparu qu’il était déjà bien connu des services de police. Il devait être jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Toulouse.

    Tags:
    conducteur, police, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik