Ecoutez Radio Sputnik
    Police

    Il frappe un conducteur jugé trop lent qui s’avère être un policier de la BAC en service à Toulouse

    © AFP 2019 VALERY HACHE
    France
    URL courte
    3515911
    S'abonner

    Un jeune conducteur s’est énervé contre un véhicule devant lui qui n’allait pas assez vite à son goût, allant jusqu’à donner deux coups de poing à l’un des occupants de la voiture qui s’était arrêtée après un dos d'âne. Sans savoir qu’il agressait un policier de la brigade anticriminalité en service.

    L’affaire s’est déroulée mardi 8 octobre dans le quartier des Minimes à Toulouse. Un jeune conducteur s’est retrouvé derrière un véhicule qui circulait trop lentement à son goût. Surexcité, il a alors commencé à hurler tout en klaxonnant, se collant au pare-chocs de la voiture devant lui, indique 20 Minutes.

    Cependant, lorsque cette dernière s’est immobilisée après un dos d'âne, il est sorti et a asséné à l'un des occupants deux coups de poing. L’agresseur a pourtant vite compris qu’il se trouvait face à un policier de la brigade anticriminalité (BAC) en service, qui était avec ses collègues dans une voiture banalisée.

    Le conducteur, âgé de 27 ans et connu des services de police, a été placé en garde à vue et a été jugé en comparution immédiate jeudi 10 octobre devant le tribunal correctionnel de Toulouse.

    Lire aussi:

    Ils font une découverte macabre à l’intérieur d’un crocodile de 4 mètres
    Un couple achète un vieux château en France et se met à gagner des millions – photos
    Les tweets «abjects» de l’époux de la préfète du Puy-de-Dôme ne sont pas passés inaperçus
    Tags:
    Brigade anti-criminalité (BAC), Toulouse, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik