France
URL courte
Fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès (8)
20755
S'abonner

Xavier Dupont de Ligonnès, qui est suspecté d’avoir tué toute sa famille il y a plus de huit ans, a été arrêté à l’aéroport de Glasgow en Écosse en provenance de Paris. Selon Le Parisien, il a voyagé sous une fausse identité mais ses empreintes digitales l’ont trahi.

MISE À JOUR: Les résultats ADN n’ont pas confirmé que la personne arrêtée le 11 octobre à l’aéroport de Glasgow était Xavier Dupont de Ligonnès, a annoncé la presse française le lendemain de la diffusion de cette nouvelle. L'homme arrêté par erreur et pris pour Xavier Dupont de Ligonnès a été libéré.

Arrêté dans l’aéroport de Glasgow, Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté d’avoir tué toute sa famille à Nantes en 2011, a été trahi par ses empreintes digitales, car il a voyagé sous une fausse identité grâce à un passeport volé en 2014, selon les informations du quotidien Le Parisien.

C’est la police locale qui a prévenu les forces de l’ordre françaises que Xavier Dupont de Ligonnès s'apprêtait à prendre un avion pour Glasgow, avec un billet retour. Après que la police française a confirmé son identité, il a été attendu par les policiers écossais dans l’aéroport qui ont procédé à son interpellation.

L’homme, âgé aujourd’hui de 54 ans, est recherché par Interpol depuis huit ans. Lors de l’interpellation, il n’a pas opposé de résistance. Le quotidien indique qu’il est arrivé par un vol en provenance de l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

En 2011, les corps de toute sa famille, sa femme et ses quatre enfants, ainsi que des chiens de la famille abattus ont été trouvés enterrés en plusieurs morceaux dans le jardin de la maison familiale. Xavier Dupont de Ligonnès avait disparu et était recherché depuis. Selon les éléments de l’enquête, ils ont tous été d’abord drogués et tués de plusieurs balles dans la tête. Un mandat d’arrêt international avait été émis en mai 2011.

Dossier:
Fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès (8)

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
Interpol, criminels, Écosse, recherches, suspect
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook