Ecoutez Radio Sputnik
    Une voiture de police devant l'ancienne maison de Xavier Dupont de Ligonnès

    Affaire Dupont de Ligonnès: le Français arrêté par erreur à Glasgow libéré

    © AFP 2019 SEBASTIEN SALOM-GOMIS
    France
    URL courte
    Fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès (7)
    26356
    S'abonner

    L’homme pris par erreur pour Xavier Dupont de Ligonnès, un Français soupçonné du meurtre de sa famille et en cavale depuis huit ans, a été libéré.

    Le Français arrêté à l'aéroport de Glasgow, au Royaume-Uni, et soupçonné à tort d'être Xavier Dupont de Ligonnès, suspecté du meurtre en 2011 de sa femme et de ses quatre enfants, a été libéré samedi, écrit l’AFP, se référant à la police écossaise.

    «Les investigations ont été menées pour confirmer l'identité de l'homme. À la suite des résultats de ces tests, il a été confirmé que l'homme arrêté n'est pas l'homme suspecté de crimes en France», a indiqué la police écossaise dans un communiqué.

    «L'homme a été libéré», poursuit le texte, précisant que «l'homme et sa famille n'ont aucune intention de s'exprimer dans les médias pour le moment et que leur vie privée doit être respectée».

    Plus tôt, une source proche de l'enquête en France avait indiqué que le test ADN effectué afin d'établir si l'homme arrêté vendredi était Xavier Dupont de Ligonnès s'était avéré négatif.

    Affaire Dupont de Ligonnès

    Xavier Dupont de Ligonnès est soupçonné d’avoir assassiné son épouse et ses enfants en avril 2011. Il avait été aperçu pour la dernière fois le 15 avril 2011, en quittant à pied un hôtel de Roquebrune-sur-Argens, dans le Var.

    Six jours plus tard, les corps de sa femme et de ses quatre enfants étaient découverts, enterrés sous la terrasse de la maison familiale. Le père de famille reste introuvable.

    Arrestation en Écosse

    Le 11 octobre, la police écossaise a arrêté à Glasgow un homme pris pour Xavier Dupont de Ligonnès.

    Toutefois, suite à la parution de cette nouvelle, le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, avait appelé à la «prudence» et avait fait savoir à l’AFP samedi 12 octobre que «des vérifications sur l'identification» de cette personne étaient en cours. Les résultats du test ADN ont confirmé que l'homme interpellé avait été arrêté par erreur.

    Dossier:
    Fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès (7)
    Tags:
    erreurs, interpellation, Glasgow, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik