Ecoutez Radio Sputnik
    Una fille (image d'illustration)

    Visée par une procédure disciplinaire pour tenue «inadaptée», elle peut «retourner à une scolarité apaisée»

    CC0 / Pixabay
    France
    URL courte
    11256
    S'abonner

    L’élève de l’Isère, visée par une procédure disciplinaire pour avoir porté un débardeur et un pull dévoilant ses épaules, jugés comme «inadaptés» par le collège, ne sera pas sanctionnée et retournera «à une scolarité apaisée», après décision prise lors d’une réunion entre elle, ses parents et les autorités du collège, relate BFM TV.

    À l’issue d’une réunion dans le collège dans l’Isère qui avait lancé une procédure disciplinaire à l’encontre d’une élève portant des tenues jugées comme «inadaptées» et «indécentes», il est annoncé que la collégienne ne sera finalement pas sanctionnée, informe BFM TV.

    «Une volonté commune de travailler sur le règlement intérieur et plus particulièrement sur les tenues vestimentaires en conseil d'administration et en conseil de vie collégienne a été actée. L'élève peut désormais retourner à une scolarité apaisée», a déclaré le rectorat dans un communiqué cité par la chaîne.

    Ils ont indiqué que la fille elle-même, ainsi que ses parents, ses enseignants et la direction de l'établissement avaient fait partie de la réunion concernant cette affaire.

    Auparavant, la mère de la fille, scolarisée en 3e, avait exprimé sa colère sur RMC, tout en dénonçant une stigmatisation.

    Les autorités du collège avaient accusé la collégienne d’avoir porté des tenues dénudant ses épaules, notamment un débardeur et ensuite un pull. De plus, l’adolescente elle-même avait souligné qu’elle continuait de s’habiller selon ses envies et avait manifesté son désaccord avec les accusations du collège dont elle avait estimé l’attitude comme reflétant quelque chose de dangereux et d’«ahurissant».

    Tags:
    tenue vestimentaire, France, vêtements
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik