France
URL courte
4615
S'abonner

Quatre détenus qui se trouvaient dans un fourgon de police se sont fait la belle lundi soir lors de leur transfert entre le tribunal de Marseille et la prison des Baumettes, a appris l’AFP, se référant à des sources concordantes.

Lundi vers 18H50, alors que le camion de police arrivait devant les Baumettes, les surveillants pénitentiaires ont découvert qu'il manquait quatre personnes sur les 17 censées être transportées, ont précisé des sources proches de l'enquête.

L'Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été saisie lundi soir par le parquet, a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, ainsi que la direction centrale de la police judiciaire.

Trois policiers se trouvaient à l'avant du fourgon lors du transfert, a-t-il précisé.

Aucun des fuyards n'était classé «détenu particulièrement signalé», selon le procureur. Ils revenaient de tribunal qui les avait jugés pour des faits commis en détention.

«Les détenus sont menottés et installés dans des petites cellules à deux, mais leurs collègues détenus ont dû faire beaucoup de bruit contre les parois en fer pour couvrir leur évasion», a avancé Catherine Forzi, responsable FO.

«S'ils ont forcé la porte du fourgon cellulaire, les policiers qui les transportaient ont pu ne pas les entendre», a-t-elle ajouté.

Les fuyards étaient toujours recherchés mardi matin.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
transfert, Marseille, détenus, détenus, prison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook