France
URL courte
7114
S'abonner

Grièvement blessées pendant une fusillade, deux personnes ensanglantées ont trouvé refuge dans une caserne de sapeurs-pompiers dans les Alpes-Maritimes, rapporte France 3. Ces hommes ont été évacués et hospitalisés en état d’urgence absolue.

Après que des coups de feu ont retenti le 14 octobre à Vallauris, dans les Alpes-Maritimes, deux personnes grièvement blessées, en situation d’urgence vitale, se sont mises à l’abri dans la caserne des sapeurs-pompiers située 43 avenue de Cannes, relate France 3.

Des hommes ensanglantés

Âgés de 24 et 42 ans, deux hommes couverts de sang sont arrivés dans les locaux du centre de secours, alors que leur Audi RS3 abandonnée était marquée par des tâches de sang sur la carrosserie, a indiqué Actu17 en se référant à une source proche de l’enquête. Une victime était touchée au niveau de l’abdomen, et l’autre présentait une blessure par balle à la carotide.

La zone de la caserne a été bouclée vers 21 h par la police. En état d’urgence absolue, les blessés ont été transportés à l’hôpital Pasteur II à Nice, précise France 3.

La thèse d’un différend familial

À l’heure actuelle, les circonstances de l’accident sont encore floues. Les forces de l’ordre ont procédé à la recherche des auteurs des faits, alors que la police technique et scientifique a commencé à faire des constatations sur le véhicule, indique la chaîne de télévision.

Aucune piste n’est privilégiée ni écartée. Cependant, tout cela pourrait avoir été provoqué par une dispute familiale, d’après les informations d’Actu17.

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Il faut mettre les migrants «dans des avions pour les renvoyer chez eux» plutôt que de les disperser, estime Zemmour
«Absurdie», «gardien de prison», «incompétence»: le monde politique réagit aux annonces de Macron
Tags:
police, état d'urgence, hospitalisation, Alpes-Maritimes, sapeurs-pompiers, caserne, blessés, balles, tirs, fusillade, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook