France
URL courte
8350
S'abonner

Un homme de 67 ans a été incarcéré le 11 octobre dernier, à Poitiers, pour un viol commis 21 ans auparavant, ont annoncé le parquet et la gendarmerie. La découverte de son ADN sur un emballage de bonbon a permis de relancer l’affaire.

Un sexagénaire a été incarcéré pour viol le 11 octobre dernier, à Poitiers, dans le département de la Vienne, ont annoncé le parquet et la gendarmerie. L’affaire, vieille de 21 ans, a été relancée après découverte de son ADN sur un papier de bonbon.

À la suite d’un cambriolage, commis cet été dans une menuiserie du département de la Vienne, les gendarmes avaient procédé à divers prélèvements, notamment sur un emballage de bonbon.

Les résultats de l’analyse ont révélé que les traces ADN retrouvées sur le papier coïncidaient avec celles retrouvées sur une scène de viol 21 ans auparavant.

«Les gendarmes de la brigade des recherches ont fait un énorme travail en reprenant le dossier de viol et en s’apercevant qu’on trouvait la même personne, ayant déjà été entendue en 1998 comme témoin, parce que c’était le voisin de la victime, et c’était cette même personne qui avait laissé le bonbon dans l’entreprise de son fils», a indiqué le procureur de la République de Poitiers Michel Garrandaux.

Il reconnaît les faits

Les faits s’étaient déroulés en octobre 1998, sur une route du nord du département. En pleine nuit, une jeune femme de 21 ans avait dû s’arrêter en raison de rondins de bois, qui se trouvaient sur la chaussée, a expliqué le procureur. Un homme cagoulé avait alors surgi et l’avait violée dans la voiture, avant de prendre la fuite.

L’homme a reconnu avoir commis le viol, d’après la même source.

Lire aussi:

Un Boeing 737 se disloque lors de l'atterrissage en Inde, plus de 10 morts et 100 blessés - images
Le Président Aoun évoque l'hypothèse d'un «missile» ou d'une «bombe» dans la double explosion à Beyrouth
La plus forte augmentation de cas de Covid-19 en France en 24 h depuis fin avril
Un chauffeur-routier abattu par la police à Montauban après avoir pris la fuite
Tags:
cambriolage, gendarmerie, ADN, Poitiers, viol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook