France
URL courte
8133
S'abonner

Plus de 2.300 kilogrammes de croquettes pour chiens et chats ont été retrouvés dans un box privé à Arles, le 14 octobre dernier, a indiqué la gendarmerie du Gard. Les gendarmes ont ainsi mis fin au trafic et arrêté cinq hommes.

Plus de deux tonnes de croquettes animales ont été saisies ce lundi 14 octobre, à Arles, dans les Bouches-du-Rhône, a informé la gendarmerie du Gard. Cinq hommes ont été interpellés pour avoir organisé un trafic de croquettes produites par l’usine Royal Canin à Aimargues.

Au total, les militaires ont découvert 2.340 kilogrammes de croquettes, soit près de 320 sacs, pour une valeur marchande de plus de 11.000 euros, ainsi que 250 grammes de cannabis.

L’entreprise Royal Canin, à l’origine de l’enquête, avait porté plainte, après avoir découvert ses produits en vente sur Internet à des prix très bas, à savoir 60% moins chers, selon Midi Libre.

«Les mis en causes, bien organisés, dérobaient les sachets durant le fret. Ensuite l'un d'eux procédait au stockage et à la revente sur Internet à bas prix, par le biais de deux receleurs», a indiqué la gendarmerie sur Facebook.

L’affaire a nécessité plus d’un mois d’investigation et l’intervention de 50 militaires, précise la même source.

Les sachets retrouvés seront restitués à Royal Canin.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Les USA et les alliés de l'Otan entameront leur retrait d'Afghanistan le 1er mai
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
gendarmerie, trafic, croquettes, Gard, Bouches-du-Rhône
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook