France
URL courte
128435
S'abonner

La montre de luxe volée début octobre à un homme d’affaires japonais dans le quartier des Champs-Élysées était une contrefaçon, affirme Le Point qui a eu la confirmation auprès de la préfecture.

La montre de luxe estimée à près de 800.000 euros dérobée le 7 octobre sur le poignet de son propriétaire en plein Paris était fausse, révèle Le Point. Une information qui a été confirmée au quotidien par la préfecture de police. Il ne s’agit donc pas d’une vraie Richard Mille, comme l’affirmait plus tôt la presse.

La victime, un homme d'affaires japonais, était sortie fumer devant l'hôtel cinq étoiles où il résidait, lorsqu'il s'est fait accoster par un homme qui lui a demandé une cigarette. L'inconnu avait alors saisi un des deux bras de l'homme d'affaires japonais et lui avait dérobé la montre qu'il avait au poignet gauche avant de prendre la fuite.

Les faits se sont déroulés devant l'hôtel Napoléon, à quelques encablures de l'arc de Triomphe (VIIIe arrondissement).

Lire aussi:

Le trou dans la couche d’ozone est désormais plus grand que l’Antarctique
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Fabrice Di Vizio raccroche: «On est arrivés à un niveau de haine sociale que je ne sais plus gérer»
Tags:
montre, Paris, vol
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook